DirTech RSR

(Ce texte est rédigé simplement selon mes souvenirs, je n'ai pas encore eu le temps d'aller contrôler les faits et surtout les dates dans mes archives. Soyez indulgents en gardant à l'esprit que j'ai occupé une multitude de fonctions, avec des départs et des retours, et je mélange parfois les époques...)

Je suis entré dans ce qui s'appelait à l'époque le Comité Régional Romand (CRR) en automne 1976, à la suite d'une réorganisation de cette structure. Le Chef de natation de l'époque, Eric Schmidt, du Locle, s'estimait surchargé en devant non seulement organiser la natation régionale, mais encore superviser la mise sur pied des cours de formation des arbitres et des entraîneurs. Ces deux sous-fonctions ont été dissociée de celle de Chef de natation, et c'est lui qui m'a demandé de prendre la responsabilité des cours d'arbitres.
Lorsque je suis entré au Comité, le président était sauf erreur Jean-Pierre Bregnard, de Fribourg (il deviendra ensuite vice-président de la FSN), le caissier Charles Schmidt (frère d'Eric, également du Locle), le Chef de water-polo André Richard, de Lausanne. Le Chef de plongeon était le Lausannois Thierry Martin, fils du célèbre athlète Paul Martin médaillé olympique de course, et je me souviens que nous avons admis peu après une Cheffe de ce qu'on a appelé au début la Natation artistique en la personne de Margareth Biderbost. Celle-ci avait créé en Suisse romande cette nouvelle discipline dans son club de Morges, et il était naturel qu'elle en devienne responsable régionale.

Après deux ans (c'était la durée des mandats dans ce Comité), Eric a finalement démissionné de son poste de Chef de natation et c'est moi qui lui ai succédé en automne 1978. J'ai occupé cette fonction sauf erreur durant 12 ans, soit en principe jusqu'en 1990. A cette époque, j'étais professionnellement très engagé comme Secrétaire cantonal du PSV tout en étant également au bord du bassin du VN comme entraîneur tous les jours de 16h à 20h au moins, sans compter les week-ends et les vacances. J'ai donc tenté de me libérer de certaines choses où je n'étais pas trop engagé, et c'est ainsi que j'ai démissionné du poste qui était devenu, à l'image de ce qui s'était passé à la FSN et que j'avais introduit en Suisse romande en reprenant l'appellation française, Directeur technique Natation.

Je crois me souvenir que c'est Daniel Pansier qui m'a succédé comme DTN, ce qui ne lui a pas tellement convenu car il n'a fait sauf erreur qu'un seul mandat. Pour ma part, après quelques années de répit, j'ai accepté de reprendre sauf erreur en 1994 ou 1995 la Présidence de la Région romande, à la démission de Serge Flotron (? à contrôler).

Powered by quicksite v 3.9.9j  © 2002-2019 All rights reserved
Logo

Accueil Famille

No Keywords