DirTech VN 3

Aujourd'hui, je veux simplement signaler que j'ai repris du service en 2006, alors que je viens d'entrer en fonction comme Syndic ! Mais je pense arriver à concilier les deux choses.
Tout d'abord, j'ai fonctionné comme entraîneur pendant les dix jours des Jeux internationaux des écoliers à Bangkok à la fin du mois d'août 2006. Il était prévu que j'accompagne la délégation comme représentant de la presse puisque Madeleine Burnier était la déléguée officielle de la ville en tant que Municipale des sports. Finalement, comme Eglantine Clément n'a pas pu faire le déplacement en raison d'une opération au genou, c'est moi qui ai fonctionné comme entraîneur.
J'ai pris l'initiative d'organiser deux semaines d'entraînement pour les dix nageurs sélectionnés avant de partir, qui m'ont permis de leur redonner un peu l'habitude de l'eau après 4 semaines d'arrêt. Et la compétition à Bangkok s'est très bien déroulée, avec de nombreux records personnels et une très bonne ambiance au sein de toute la délégation (qui comptait également des représentants de la Riviera en gymnastique, athlétisme, volley-ball, taekwondo et tennis).
En rentrant, les nageurs ayant participé m'ont donné une très gentille carte, reproduite ci-dessous.

Après cette expérience très positive, j'ai dû envisager de reprendre sérieusement du service en raison de problèmes organisationnels au sein du Vevey-Natation. Le Président, Boris Volet, en avait apparemment assez de devoir suppléer très souvent aux carences de certains responsables et avait de plus des projets professionnels ambitieux. Il a donc décidé de passer la main, et je lui ai suggéré de demander à Pierre Volet s'il serait d'accord de reprendre la charge. Celui-ci a accepté mais en disant qu'il désirait avoir à ses côtés un connaisseur du domaine de la natation. Comme j'avais dit à Boris que je ne pouvais en aucun cas être président mais que je pourrais accepter d'être directeur technique, Boris a sauté sur l'occasion.
Et, finalement, j'ai été élu sans coup férir et sans aucune discussion à ce poste lors de l'Assemblée générale du VN le 25 septembre 2006. Mon "abandon" du club n'aura donc duré que six ans, puisque j'avais quitté cette même fonction en décembre 2000 !

Toutefois, mon activité avait également pour but de tenter de redresser la barre du VN en matière de résultats. Depuis l'arrivée d'Emmanuel Vergé, en automne 2003, nos équipes sont en pleine décadence. Je n'arrive pas à comprendre pourquoi, car le discours de Manu a l'air tout à fait cohérent. C'est pourquoi je me dis que je dois essayer de voir les choses de l'intérieur, en étant Directeur technique.
Durant ma première année d'activité, j'observer le fonctionnement de la Commission technique, la planification, les programmes d'entraînement, les sélections pour les compétitions, les camps d'entraînement, etc. Il me semble que tout est correct, par contre je constate que les relations entre Manu et les nageurs ne sont pas saines.
Manu a établi une relation de sujétion qui fait du nageur le seul fautif en cas de contre-performance. Il ne se remet jamais en cause, ne se pose pas la question de savoir pourquoi les nageurs ne sont pas en forme lors des compétitions principales, ne s'étonne pas que les capacités des nageurs ne s'améliorent pas en fonction des exercices qu'il leur fait faire.

Powered by quicksite v 3.9.9j  © 2002-2019 All rights reserved
Logo

Accueil Famille

No Keywords