Vision personnelle

Cette rubrique est un regroupement de nombreux textes que je dois rédiger dans le cadre de cette campagne, et qui expriment mes opinions et mes projets dans de nombreux domaines. A vous de chercher ce qui vous intéresse.

Bilan de mon action et de celle de la Municipalité entre 2006 et 2010.

Projets et visions

Politique foncière (28 décembre 2010)

Urbanisme (2 janvier 2011)

LE PSV m'a demandé un texte sur le Logement, que je mets également sur mon site (23 janvier 2011).

Voici un échange d'arguments par mail, à propos des dégâts aux panneaux électoraux.
Le 4 mars, Patrick Bertschy écrit: Chers collègues Présidents de parti et candidat(e)s à la municipalité,
Le PLR.Les Libéraux-Radicaux a constaté une très forte déprédation de ses panneaux durant la dernière semaine.  Bizarrement seuls les panneaux du Centre Droit sont arrachés, cassés et même jetés au lac !!! 
Il ne s’agit là pas d'actes de quelques jeunes fêtards avinés, mais bien de personnes ayant la volonté de détruire nos affiches. En effet nous avons attachés ceux-ci avec du fil métallique nécessitant l'emploi d'une pince coupante pour les détacher.
Nous vous remercions donc de bien vouloir expliquer à vos sympathisants que le débat doit se faire dans un respect réciproque et cela sans porter atteinte à l’autre.

Immédiatement, Alain Gonthier lui réplique: Chacun voit midi à sa porte et comptabilise ses panneaux et les dégâts qu'ils subissent, sans, �videmment, trop se pr�occuper des autres.
En ce qui nous concerne, nous avons eu deux chevalets qui ont purement et simplement disparu, ce qui, rapporté au nombre total posé, représente un taux assez «concurrentiel», je pense. Chacun des autres partis pourrait probablement tirer des bilans assez semblables.
En ce qui concerne le PLR, l'inflation des moyens publicitaires déposés entraîne par simple règle de trois une augmentation proportionnelle des dégâts. Mais on doit admettre aussi que la saturation de l'espace public par les diverses installations du PLR puisse entraîner des réactions d'hostilité, de même que le fait de placarder le slogan «les citoyens votent UDC», qui insulte 70%  au moins des citoyens au niveau national et 92% au niveau communal, a suscité les fortes réactions que l'on sait.

Il devrait être clair pour tout le monde qu'en démocratie la politique n'est pas un champ clos réservé aux partis, à leurs membres et à leurs sympathisants. Fort heureusement de «simples citoyens» y interviennent à leur façon, et selon leur libre arbitre, sans trop se soucier des «consignes» que nous pourrions leur donner.

Ensuite, Peter Schuseil enchaîne: Merci à Alain pour sa réponse bien plus mesurée que ma première réaction à
ce message et à ses sous-entendus qui auraient tendances  à " susciter des réactions fortes".....

Et j'opte, en ce qui me concerne, pour l'ironie: Pour ma part, je reconnais que le constat penche en (dé)faveur de l'UDC, et aussi, ces derniers jours, du PLR. Cela signifie en effet que les personnes qui ont décidé d'intervenir sur les panneaux sont plutôt des gens hostiles à la droite. Mais de là à penser que ce sont les partis de gauche qui ont donné des consignes à leurs militants de détruire les panneaux de leurs adversaires, c'est faire peu de cas de l'échelle des valeurs que nous respectons.
Selon mes contrôles, le PS a perdu un panneau double démantibulé et retrouvé caché dans un passage sous-voie, et deux autres panneaux endommagés apparemment par la circulation. Le fait que nous ayons été relativement épargnés vient certainement du fait que nous avons annoncé que nous obligerions toute personne qui s'attaquerait à nos panneaux à écouter intégralement la lecture par Werner Riesen de sa motion sur le pont de danse à installer au bord du lac.


 
Powered by quicksite v 3.9.9j  © 2002-2019 All rights reserved
Logo

Accueil Famille

No Keywords