Divers

 


En restant dans l'humour Charlie que j'aime, j'ai pensé qu'un titre qui leur aurait plu aurait été: Charnier Hebdo !

Janvier 2015: C'est le drame absolu, la victoire des débiles sur l'intelligence. L'attentat contre Charlie Hebdo vient de coûter la vie à 12 personnes, dont deux dessinateurs géniaux historiques que sont Cabu et Wolinski, avec deux pointures de la nouvelle génération, Charb et Tignous, à quoi il faut ajouter le Dr Bernard, Bernard Maris, l'économiste alternatif qui écrivait dans Charlie tout en étant au consistoire de la Banque de France.
Je suis touché pour ces créateurs que j'appréciais et dont tout le monde va sentir la disparition. Mais je ne le ressens pas comme tous les commentateurs à chaud, qui disent que c'est un acte de terrorisme. Non, ceux qui ont fait cela n'ont pas fait un acte de terrorisme, ils ont voulu rendre la justice: Charlie a insulté le prophète, donc les auteurs doivent être tués. C'est une fatwa, l'application de la Charia dans un pays qui ne reconnaît pas cette base légale. Et c'est cela qui est grave, que la France soit dans l'impossibilité de faire respecter son cadre légal.
Tous ceux qui ont fait la fine bouche, qui ont reproché à Charlie de trop en faire, de provoquer, implicitement, ils admettaient que la loi française sur la liberté de la presse était sujette à restriction, au moins à auto-censure. Maintenant, ils peuvent bien venir faire leurs grandes déclarations sur la lutte contre le terrorisme, c'est trop tard, ils avaient justifié les auteurs de cet acte. Et cela est valable aussi, a fortiori, pour tous les culs-bénits qui s'offusquaient des attaques de Charlie contre toutes les religions. Cavanna avait raison de dire: "Croire, c'est pire que mentir".
Déjà que Cavanna était mort en janvier 2014... 

Octobre 2011: Deux jolis gags entendus sur les médias français. Dans l'émission de Laurent Ruquier "On n'est pas couché", l'animateur raconte la dernière blague sur DSK: "Il a obtenu un nouveau poste au FMI. Il a demandé à être vigile. Comme ça, il pourra monter la garde" (Christine Lagarde est celle qui lui a succédé à la tête du FMI).
Durant une manifestation des sages-femmes en France, sur France-Info, on entend les slogans que crient les manifestantes: "On vous a vu naître, va falloir nous reconnaître", "On vous a vus tout nus, on mérite d'être reconnu". Joli et bon enfant. 

Avril 2011: Durant la récente campagne électorale des communales, j'ai eu à plusieurs reprises l'occasion de me plaindre du peu d'intérêt des journalistes, et surtout de 24 Heures, pour le fond des sujets. Il y a visiblement une politique concertée destinée à ne proposer au lecteur que ce qu'il est censé attendre ardemment, des polémiques et des informations piquantes. Je me suis rendu compte récemment que cela va même plus loin, puisqu'il y a visiblement déconnection entre les journalistes du terrain et la rédaction centrale à Lausanne en ce qui concerne 24 Heures. Lorsqu'on arrive péniblement à faire en sorte qu'un journaliste écrive un article sur le fond d'un sujet, il n'est ensuite pas maître du titre de son article, ni bien entendu de la manière dont cela sera éventuellement traduit sur l'affichette qui figurera sur la caissette à journaux ou l'entrée du kiosque.
J'ai quelques cas récents à citer concernant l'abattoir de Clarens. Cet équipement a été mal géré par le SIGE au moment de sa création - ou plutôt lors de l'inclusion de l'Association de commune qui le gérait dans le SIGE, en 2001 - et un surcoût important est apparu au terme de sa construction. Ce dérapage a été considéré comme emblématique de l'incompétence des autorités politiques et la presse n'a de cesse de vilipender les abattoirs en toute occasion. Cela a un impact très négatif sur son évolution économique, de tels articles étant très déstabilisateurs autant pour le personnel que pour les clients que la direction du SIGE s'efforce de démarcher.
Un exemple récent illustre cette volonté de nuire qui semble habiter la rédaction centrale de 24 Heures, qui croit ainsi, je pense, illustrer sa capacité de "4ème pouvoir"... Récemment, la commission chargée de rapporter sur le préavis du Comité de Direction du SIGE quant à l'avenir de l'abattoir a rendu un rapport globalement positif. Elle prend acte des restructurations opérées à l'abattoir et en particulier de l'évolution très positive des chiffres ces deux dernières années. Elle se rallie à la proposition du CD de poursuivre l'exploitation, alors qu'on parlait jusqu'il y a peu d'une fermeture planifiée pour mars 2011 déjà ! Mais elle met des garde-fou à cette poursuite, dans la mesure où elle fixe qu'un point de la situation sera fait à fin 2012 pour voir si les chiffres d'exploitation demeurent encourageant, et ultérieurement si les investissements à venir peuvent être financés par l'exploitation courante et les réserves à constituer.
Cela ne manque pas, 24 Heures met à son affichette: "Des élus demandent la fermeture de l'abattoir". Comme un nombre croissant de gens ne lisent plus 24 Heures, la seule information qu'ils auront reçue sera celle de l'affichette offerte à tout public, et le mal est fait. Même si l'article intérieur n'était pas dénué d'alarmisme inutile lui-même, cette affichette était bien le plus grave détournement, et il incombait exclusivement à la rédaction centrale.
Au lendemain de la décision du Conseil intercommunal, qui a adopté les conclusions de la commission et a également rajouté qu'il considérait comme réglée la motion qui demandait la vente ou la fermeture de l'abattoir, l'article est quant à lui titré sur "l'épée de Damoclès" qui pèse sur l'abattoir, alors que l'essentiel est que l'exploitation se poursuit et que le Conseil est persuadé que les chiffres resteront positifs à l'avenir.

4 février 2010: une superbe dépêche de l'AFP est publiée dans 24H sous le titre "L'opposant est jugé par un tribunal pour sodomie". Elle parle des futures élections présidentielles en Malaisie, dont la campagne utilise toutes les manoeuvres déloyales possibles. Accusé de sodomie, le chef de l'opposition s'est défendu en disant: "Les charges sont sans fondement".

28 mai 2009: au Conseil communal, on débat de la fusion des deux associations s'occupant de l'aide à domicile dans les districts Riviera et Aigle. Marc-Henri Tenthorey (UDC) n'a aucune confiance dans cette nouvelle institution: "Plus c'est gros, le machin, plus c'est inutile...".

11 mai 2009: j'ai lu au télétexte une information dont la formulation est absurde, à propos des incendies qui ravagent la Californie. "Dimanche, les pompiers ont commencé à prendre le dessus sur les incendies qui durent depuis près d'une semaine dans la station balnéaire de Santa Barbara. Des milliers de personnes ont pu regagner...leurs foyers."

5 décembre 2008: dans le cadre du Festival du Rire à Montreux, l'animateur français Stéphane Bern fait en direct son émission "Le fou du roi" depuis Montreux. J'y assiste et j'apprécie particulièrement certaines sorties des humoristes qui l'accompagnent. L'une des piques est la suivante: "La Suisse a malgré tout conservé ses valeurs éternelles. Il y a par exemple toujours cette gamine avec des tresses, qui vit avec son grand-père dans un chalet à la montagne... Non, pas Heidi, Laetitia !" [Halliday, la jeune femme de Johnny, qui vit à Gstaad...]

Novembre 2008: à l'occasion d'une réception, l'ancien Conseiller d'Etat Jean Jacques Schwaab apporte un éclairage intéressant sur la sincérité de certains discours: "On est particulièrement heureux de vous recevoir, et c'est vraiment la vérité...!". 

2 octobre 2008: lors du Conseil communal, dans le cadre du débat à propos du soutien à apporter à des opération du style de "Vevey Plage", Stéphane Molliat invente un nouvel instrument financier qui a de quoi faire rêver: la garantie de déficit qu'on rembourse quand on fait du bénéfice !

23 juin 2008: Le district de la Sarine, dans le canton de Fribourg, a élu au poste de Préfet le socialiste Carl-Alex Ridoré. Outre le fait qu'il est socialiste, ce qui est intéressant c'est qu'il est d'origine haïtienne et devient le premier préfet noir de Suisse. Ceux qui doivent être gringes, ce sont les dirigeants de l'UDC fribourgeoise: comme ils trouvaient les deux candidats trop à gauche à leur goût, ils ont recommandé à leurs sympathisants de voter... blanc !

11 avril 2008: Un très jolie publicité est parue aujourd'hui dans 24H, une publicité politique. C'est l'UDC qui affiche:
Tout le monde veut venir à l'UDC !
La conseillère fédérale Widmer-Schlumpf veut absolument rester dans l'UDC.
Le conseiller fédéral Schmid veut absolument rester dans l'UDC.
La gauche, le PRD, le PDC et d'anciens conseiller fédéraux veulent absolument que Widmer-Schlumpg et Schmid restent dans l'UDC.
En d'autre termes, l'UDC est un parti très demandé.
Devenez vous aussi membre de l'UDC !
Même si je n'aime guère ce parti et ses annonces habituelles, il faut dire que celle-ci est d'un humour de qualité.

20 février 2008: Deux réflexions de politique internationale, sur deux sujets essentiels pour l'avenir du monde.
1. Depuis un mois, les médias suisses et européens se sont toqués pour Barak Obama, l'un des candidats à l'investiture démocrate aux USA. Auparavant, ils militaient pratiquement tous pour Hillary Clinton, qui avait le profil de la défavorisée dans la pensée unique: Femme, Carrière dans l'ombre de son mari, Combattue par les machos.
Comme le politiquement correct est en fait une analyse mathématique, les médias se sont maintenant rués sur Obama, après avoir une petite comparaison à l'échelle des vibrations: Noir > Femme, Jeune > Carrière dans l'ombre, Racisme > Machisme. Si l'on fait les additions, Obama est donc le candidat évident de la pensée unique. Cette analyse est d'ailleurs révélatrice des préjugés racistes de ceux qui la font...
Ceux qui doivent bien rigoler, ce sont les républicains, qui ont soutenu voire fomenté cette manoeuvre en coulisse. Ils savent parfaitement, eux, qu'il sera beaucoup plus facile de faire passer McCain l'ancien combattant face à un jeune noir inexpérimenté anti-guerre et sans alliés que face à une femme d'expérience, riche et appuyée par un réseau puissant.
Je suis d'ores et déjà désespéré de pouvoir prévoir la "surprise" des médias européens lorsqu'ils devront rapporter, au lendemain de l'élection américaine, sur la victoire du vieux soudard face au jeune espoir de l'Amérique de demain ! Et le monde devra souffrir 4 ans de plus une politique réactionnaire.
2. La déclaration d'indépendance du Kosovo est une autre illustration de la morale bien-pensante des médias. Le petit a toujours raison contre le gros. On se souvient que la reconnaissance par l'Allemagne de la Slovénie avait ouvert la porte aux massacres successifs résultant du démembrement de la Yougoslavie. La reconnaissance du Kosovo aura le même effet sur l'atomisation qui va continuer: serbes de Bosnie, albanais de Macédoine, macédoniens de Grèce, hongrois de Roumanie, etc, pour ne pas parler des troubles que l'épuration ethnique du Kosovo risque bien de provoquer.
Ce qui le plus amusant - ou plutôt consternant - c'est que ce sont généralement les mêmes personnes qui soutiennent le droit aux minorités de constituer de nouveaux états et qui critiquent les opposants à l'intégration européenne ! Je suis pour ma part favorable à la constitution des Etats-Unis d'Europe, et je ne vois pas pourquoi je devrais laisser croire à Appenzell Rhodes intérieures (c'est une image) qu'il a le droit et un intérêt à exiger son indépendance.

10 janvier 2008: La "Maison de Paille" de Lausanne a brûlé. Un article de 24H interroge l'un des militants de cette construction, qui assure que ce type de matériau n'est pas risqué. Dommage que le syndic de Lausanne ne parle pas l'allemand, sinon il se serait rendu compte du danger avant l'incendie: le militant en question s'appelle... Kohlbrenner !

18 décembre 2007: Lorsque le féminisme se traduit par les barbarismes langagiers consistant à dédoubler tous les termes pour traduire les spécificités du genre féminin par rapport au genre masculin, cela donne parfois des résultats croquignolets. Ainsi en a-t-il été à propos d'une association qui s'était créée en réaction à l'affiche de l'UDC avec les moutons blancs chassant un mouton noir, et à laquelle j'ai adhéré. En référence à l'association féministe brutale française "Les chiennes de garde", l'association helvétique s'est appelée "Moutons de garde" (en français dans le texte !). Outre le fait que l'expression "chien de garde" a tout son sens dans cette situation alors que "moutons de garde" fait à tout le moins paradoxal...
Mais le plus rigolo a été le mail que nous avons reçu le 18 décembre et qui s'adressait aux adhérents par l'interjection ci-dessous:


Mais il est vrai que c'est assurément moins absurde que si les auteurs avaient mis "Liebe Brebis de Garde, liebe Moutons de Garde" !

14 décembre 2007: A propos de la non-réélection de Christoph Blocher au Conseil Fédéral, j'ai entendu parler d'un plat appelé "Evincé à la zurichoise" !

6 novembre 2007: J'ai vu au Téléjournal qu'une délégation représentant la communauté africaine est allée à Berne et a obtenu une audience auprès du Conseiller fédéral Christophe Blocher. Ces délégués voulaient exprimer leur inquiétude à l'homme d'état et à l'homme de parti face à la vision xénophobe que l'UDC instille dans la vie politique suisse. Parmi ces délégués, il y a un membre du PS Veveysan en la personne de Daniel Gandi.
Mais cette démarche très sérieuse et apparemment fructueuse m'a surtout frappé en raison de la cocasserie d'une des déclarations faites par la personne qui menait apparemment la délégation. Il a affirmé: "Nous voulions lui exprimer que nous n'étions pas prêts à lui signer un chèque en blanc"... On s'en serait douté !

Powered by quicksite v 3.9.9j  © 2002-2019 All rights reserved
Logo

Accueil Famille

No Keywords