Fédérales 2011

Comme le PS Vevey a été relativement peu concerné par ces élections, notamment car nous n'avions pas de candidat local, je ne vais pas encombrer mon site d'informations à ce propos.
Le plus intéressant, c'est l'évolution de l'électorat veveysan entre les communales du printemps et les fédérales de l'automne. A l'échelon communal, le PLR a obtenu 22 sièges, le PDC 7 et l'UDC 11, soit 40 au total pour la droite. Pour la gauche, le PS a perdu un siège à 28, les Verts 12, et Alternative 7, soit 47 pour la gauche. Vevey Libre (12) n'était pas engagé dans les élections fédérales.

Aux élections pour le Conseil national, la comparaison est un peu difficile à faire car plusieurs partis avaient des listes éclatées. Mais il est possible de regrouper et d'en tirer des enseignements. On obtient pour les partis présents au Conseil communal les résultats suivants pour la ville de Vevey:
PS 31,34%
UDC 17,67%
Verts 15,82%
PLR 15,08%  
La Gauche 5,28%  
PDC 4,97%  

Ces chiffres doivent être nuancés pour les derniers rangs car il y a des partis nouveaux qui pourraient être assimilés à certains partis présents à Vevey. Les évangéliques (PEV et UDF), qui ont fait 1,72%, seraient certainement des votants PDC et permettraient donc à ce parti d'atteindre le quorum au niveau communal. Les Verts libéraux (5,17%) n'existent pas encore à l'échelon communal et risquent d'apparaître en 2016 et de prendre des sièges aux Verts classiques mais aussi au PLR. Le Parti pirate fait 1,26% et le PBD 0,9%, l'extrême-droite (AN, MCV et PNS) 0,79%, mais je ne sais pas pour qui ils voteraient. On peut imaginer que Vevey Libre occupe actuellement au niveau local la niche des partis centraux que sont le PBD et les Verts libéraux, mais ce n'est pas certain et il faudra attendre le scrutin cantonal de mars 2012 pour en avoir une meilleure idée.

Le principal enseignement est malgré tout que le PS est largement le premier parti de la ville, et devrait dépasser les 30 sièges selon ce scrutin. Selon ces chiffres, la gauche (PS+Verts+Extrême Gauche) devrait donc dépasser la majorité, avec environ 52% des voix.

L'UDC est beaucoup plus fort qu'à l'échelon local, ce qui signifie certainement qu'il n'a pas les bons candidats veveysans. Les Verts sont encore en progression, malgré la présence des Verts libéraux, ce qui signifie là aussi que les candidats veveysans ne sont pas aussi mobilisateurs qu'à l'échelon cantonal. Et le plus flagrant est que le PLR est en complète déliquescence à l'échelon cantonal, ce qui peut vouloir dire soit que les PLR veveysans sont particulièrement brillants (!) par rapport à leurs homologues cantonaux, soit que la chute est surtout intervenue ces derniers mois. Quant à Alternatives, son sort est difficile à déterminer et leurs représentants veveysans recrutent visiblement bien au-delà de l'importance de l'extrême-gauche cantonale (à laquelle ALT ne s'identifie d'ailleurs pas).

Au Conseil des Etats, tant le 1er tour que le 2e ont donné une victoire claire aux candidats de la gauche. A Vevey, Géraldine Savary et Luc Recordon auraient été élus assez facilement dès le premier tour, et ils ont fait respectivement 68,14% et 64,03% au second.

Powered by quicksite v 3.9.9j  © 2002-2019 All rights reserved
Logo

Accueil Famille

No Keywords