Débat Citoyenne TV

Voilà un petit reportage sur les trois débats réalisés le 9 février par Mediaprofil pour Citoyenne TV. Ils ont été rediffusés chaque soir deux fois jusqu'au 1er tour. 


A la cafétéria de SwissMedia, deux écrans étaient installés et un public assez nombreux est demeuré toute la soirée pour suivre les débats et discuter avec les candidats. Mais c'étaient pratiquement tous des membres de partis.


La scripte de Mediaprofil explique le déroulement de la soirée, en compagnie de Pierre Smets, le délégué à la communication de la Ville de Vevey, qui a coordonné l'opération.

Une journaliste-camerawoman de la TSR est présente pour faire des images et des interviews. Je me rends compte que le thème qu'elle veut traiter c'est: "Comment les barons locaux accaparents les moyens audio-visuels à leur profit et font financer l'opération par les contribuables"... Une belle illustration de la mission de service public des médias officiels !

Vue générale du plateau du 1er débat pour le Conseil communal

De gauche à droite: Alain Gonthier, Pierre Butty, Antoine Stuby, Peter Schuseil, Vladimir d'Angelo, Patrick Bertschy, Bastien Schobinger


Pour le PS, Pierre Butty a été très bon. Il n'a pas hésité à corriger un mensonge et a judicieusement placé plusieurs idées fortes de notre programme. Derrière lui, le Vert Antoine Stubi, malgré sa jeunesse, a été également de bon niveau.


Ce débat était en principe réservé pour les candidats au Conseil communal. Mais, visiblement, Vladimir d'Angelo ne fait confiance à personne dans son parti pour le représenter dans un débat et s'est invité à cette première partie.

Vue générale du plateau du 2ème débat pour le Conseil communal

De gauche à droite: Alain Gonthier, Roland Rapin (caché derrière), Grégory Ambresin, Stéphane Baudin, Francis Baud, Philippe Jost, Werner Riesen.


Grégory Ambresin, pour le PS, a lui aussi été bon. Il n'a pas hésité à attaquer Riesen sur un problème de finances. Il est également très bien intervenu pour défendre la qualité de la vie culturelle à Vevey, même s'il a un peu hésité pour trouver le nom des différents théâtres. Mais c'était une belle défense.

 

 

 

 

Werner Riesen (UDC), tout comme les deux candidats PDC, utilise un débat en principe destiné au Conseil communal pour faire sa promotion en tant que candidat à la Municipalité. Il s'accroche à une vision étroite de la fiscalité et des finances communales, qui montre là aussi qu'il ne comprend pas les notions qu'il utilise.


Stéphane Baudin (PDC) a été en dessous de tout, incapable de comprendre et de répondre aux questions. Il s'est risqué à une proposition visant à augmenter les animations nocturnes à Vevey, qui montrait de toute évidence qu'il ne savait vraiment pas de quoi il parlait.

Débat des candidats à la Municipalité

Les déclarations de la candidate Vertes n'ont pas l'air de passionner Vevey Libre.

La force de frappe du PLR, c'est surtout Pierre Clément et Jacques Décosterd. Par sûr que ce soit le choix de l'électeur...


Annick a été cueillie un peu à froid, puisque c'est elle qui a dû ouvrir les feux et avec une question plutôt pointue. Elle s'est bien défendue et son intervention a été appréciée.


J'ai joué plutôt le bilan et la stabilité, rétabli quelques vérités en matière financière, sans m'énerver. Je crois avoir donné l'impression de sérénité recherché.
Marcel a été peu sollicité mais maîtrise bien ses domaines de spécialité. Il a bien traité également de notre position en matière énergétique.

Petite démonstration de la manière dont, au PDC, le "duce" peut se permettre des sale coup vis-à-vis de son coéquipier sans que cela ne fâche quiconque...


Le duce appelle les électeurs à voter pour le PDC, qui a deux très bons candidats, et en tout cas pour un...


Le comparse laisse passer la phrase et tente visiblement de comprendre le message...


Il a enfin compris que son co-listier vient clairement d'appeler les électeurs à tracer le comparse, et cela le fait rire...


Xavier Borgeaud a été parfait, transmettant bien la parole et contrôlant les thèmes. Toute la soirée a été vraiment du bon travail de Mediaprofile.

Le candidat "décroissant" Yvan Luccarini est sympathique et va faire des voix. Il permet de sauver la mauvaise conscience de certains électeurs !  


Powered by quicksite v 3.9.9j  © 2002-2019 All rights reserved
Logo

Accueil Famille

No Keywords